Greffe de cheveux à Paris : découvrez les techniques FUT et FUE

Greffe de cheveux à Paris : découvrez les techniques FUT et FUE

La chute de cheveux est un problème qui touche aussi bien les hommes que les femmes. Que ce soit pour des raisons génétiques, hormonales ou encore liées au stress, cette situation peut rapidement devenir préoccupante. Heureusement, il existe aujourd’hui des solutions efficaces et durables telles que la greffe de cheveux. À Paris, deux techniques se distinguent particulièrement : le Follicular Unit Transplant (FUT) et le Follicular Unit Extraction (FUE)

Qu’est-ce qu’une greffe de cheveux ?

La greffe de cheveux consiste à prélever des follicules pileux d’une zone donneuse où la densité capillaire est forte (généralement à l’arrière du crâne) et à les implanter sur la zone receveuse où les cheveux sont clairsemés ou absents. Ainsi, les nouveaux cheveux qui pousseront seront identiques aux autres puisque provenant du même individu, assurant un résultat harmonieux et naturel. Il faut toutefois noter que la réussite de la greffe dépend en grande partie de la qualité et de la quantité des follicules transplantés.

Les techniques de greffe de cheveux : FUE vs FUT

Les deux méthodes les plus populaires pour faire une greffe à Paris sont la technique FUT (Follicular Unit Transplant) et la technique FUE (Follicular Unit Extraction). Si ces deux procédés ont pour objectif la restauration d’une belle chevelure, ils présentent toutefois des différences notables en termes de prélèvement des follicules et de cicatrices laissées.

La technique FUT (Follicular Unit Transplant)

La méthode FUT, également connue sous le nom de Band Strip, consiste à prélever une bandelette de cuir chevelu en forme de ruban sur la zone donneuse. Les follicules contenus dans ce ruban sont ensuite minutieusement disséqués au microscope par l’équipe médicale afin d’obtenir de multiples unités folliculaires individuelles prêtes à être implantées. Enfin, les unités sont réimplantées dans les zones dégarnies à l’aide de micro incisions. Le site donneur est quant à lui suturé et laisse place à une fine cicatrice linéaire qui sera dissimulée par les cheveux environnants.

  Discopathie C5 C6 : Quels sont les symptômes et les traitements pour vous soulager ?

Avantages du FUT :

  • Permet de prélever un grand nombre de follicules en une seule séance
  • Taux de survie des greffons élevé grâce à une dissection minutieuse
  • Coût généralement moins élevé que la FUE

La technique FUE (Follicular Unit Extraction)

Contrairement au FUT, la méthode FUE consiste à prélever et implanter directement les unités folliculaires une à une à l’aide d’un minuscule instrument en forme de poinçon. Aucune incision ou suture n’est donc nécessaire, évitant ainsi la cicatrice linéaire typique du FUT. Les micro-cicatrices présentes après une FUE sont disséminées sur l’ensemble du cuir chevelu et sont pratiquement invisibles même avec des cheveux très courts.

Avantages de la FUE :

  • Absence de cicatrice linéaire
  • Convient aux personnes souhaitant porter les cheveux très courts
  • Temps de récupération plus court et moins douloureux que le FUT

FUE ou FUT : quel choix pour ma greffe de cheveux à Paris ?

Le choix entre ces deux techniques dépend principalement de vos attentes et de votre mode de vie. Si vous tenez impérativement à éviter une cicatrice linéaire et souhaitez retrouver rapidement votre vie quotidienne après l’intervention, la technique FUE pourrait être plus indiquée. En revanche, si vous disposez d’une densité capillaire importante et que vous recherchez une solution abordable pour traiter de larges zones dégarnies, le FUT peut représenter une option adaptée.

Il est essentiel de consulter un expert en greffe de cheveux afin d’obtenir un diagnostic personnalisé et des conseils basés sur votre situation spécifique. À Paris, plusieurs cliniques spécialisées proposent ces deux techniques et disposent d’équipes médicales expérimentées pour vous guider vers la méthode qui répondra au mieux à vos besoins et attentes.

Retour en haut