Taux de glycémie : Pourquoi est-ce essentiel d’y prêter attention ?

taux de glycémie

Le taux de glycémie, ou taux de glucose dans le sang, est un élément clé de notre santé. Il peut influencer notre poids, notre énergie et même notre humeur. Voici les raisons pour lesquelles il est crucial de surveiller notre glycémie et comment nous pouvons le faire efficacement.

Comprendre la glycémie : définition et rôle

La glycémie est la concentration de glucose (sucre) présente dans le sang. Le glucose est la principale source d’énergie pour nos cellules et provient des glucides consommés lors de nos repas. Après la digestion des aliments, le glucose est absorbé par l’intestin grêle et passe dans le sang pour être distribué aux différentes cellules du corps.

L’objectif principal de la régulation de la glycémie est de maintenir un équilibre entre la disponibilité du glucose provenant de l’alimentation et les besoins énergétiques de l’organisme.

Facteurs influençant le taux de glycémie

Plusieurs facteurs peuvent influencer notre taux de glycémie :

  • Les apports en glucides : tous les aliments riches en glucides font augmenter le taux de sucre sanguin. Cependant, certains aliments, comme les légumes verts, ont peu d’impact sur la glycémie.
  • La qualité des glucides : les glucides simples, comme le sucre blanc ou les jus de fruits concentrés, font monter rapidement la glycémie, tandis que les glucides complexes, tels que les céréales complètes, ont un impact plus faible.
  • L’activité physique : l’exercice permet d’utiliser le glucose en tant que source d’énergie et fait baisser la glycémie.
  • Le moment de la journée : notre taux de glycémie varie au cours de la journée, avec des pics après les repas et une baisse pendant la nuit.
  • La présence de certaines maladies ou médicaments qui influent sur le métabolisme du glucose.
  Combien de temps dure les douleurs de la hernie discale L4 L5 après l'opération ?

Les dangers d’une glycémie trop élevée ou trop basse

Un déséquilibre du taux de glucose présent dans le sang peut avoir des conséquences néfastes pour notre santé. En effet, une glycémie trop élevée (hyperglycémie) ou trop basse (hypoglycémie) peut entraîner :

  1. Des troubles de la vision, notamment une vision floue ou double;
  2. Une augmentation du risque de maladies cardiovasculaires, telles que l’hypertension artérielle ou l’infarctus du myocarde;
  3. Des problèmes rénaux, pouvant conduire à une insuffisance rénale;
  4. Des lésions nerveuses, appelées neuropathies, qui peuvent provoquer des douleurs chroniques et une perte de sensation;
  5. Des problèmes de cicatrisation, allant jusqu’à la gangrène et l’amputation des membres;
  6. Dans le cas d’une glycémie trop basse, des évanouissements ou des convulsions.

À long terme, un déséquilibre du taux de glycémie peut entraîner le développement de maladies chroniques, telles que le diabète de type 2 et les complications associées.

Suivre son taux de glycémie : conseils et outils pour mieux gérer sa santé

sucre en poudre

Mesurer régulièrement sa glycémie

La première étape pour maintenir une glycémie stable est de mesurer régulièrement son taux de glucose sanguin. Cela peut se faire à l’aide d’un lecteur de glycémie, qui mesure la concentration de glucose dans une petite goutte de sang prélevée au bout du doigt.

Adopter une alimentation équilibrée et riche en fibres

Une alimentation équilibrée et riche en fibres peut aider à réguler notre glycémie. Les fibres se trouvent principalement dans les fruits, légumes et céréales complètes et sont reconnues pour leur effet bénéfique sur la digestion et la stabilisation du taux de sucre sanguin.

Privilégier les aliments à faible indice glycémique

Les aliments à faible indice glycémique (IG) sont ceux qui font monter le taux de sucre sanguin lentement et progressivement. Par exemple, les légumes verts, les noix ou les fruits frais comme les pommes et les poires, ont un IG bas.

  Comprendre la presbytie et ses effets sur votre vision

Pratiquer une activité physique régulière

L’exercice aide à utiliser le glucose présent dans le sang en tant que source d’énergie, ce qui peut contribuer à la stabilité de notre glycémie. Il est recommandé de pratiquer au moins 150 minutes d’activité physique modérée chaque semaine.

Gérer son stress

Le stress peut avoir des conséquences sur notre glycémie, notamment en provoquant une augmentation du taux de cortisol, une hormone impliquée dans la libération de glucose par le foie. Pour limiter l’impact négatif du stress sur notre glycémie, il est important d’apprendre à gérer ses tensions et émotions.

En prêtant attention à notre taux de glycémie et en adoptant des habitudes de vie saines, nous pouvons optimiser notre santé globale et prévenir les complications liées à un déséquilibre du taux de sucre sanguin.

Retour en haut