Hernie inguinale : les aliments et mouvements à éviter

hernie inguinale aliments à éviter

Une hernie inguinale est une protubérance d’une partie de l’intestin ou du tissu abdominal au travers d’une faiblesse dans la paroi abdominale. Cette affection peut être très inconfortable et parfois douloureuse, nécessitant souvent une intervention chirurgicale pour réparer la zone affectée. Si vous souffrez d’une hernie inguinale, il est essentiel de comprendre les facteurs qui peuvent aggraver votre condition, y compris les aliments à éviter et les mouvements à éviter.

Définition et symptômes de la hernie inguinale

Une hernie inguinale se produit lorsque le tissu ou les organes internes poussent à travers une ouverture faible ou déchirée dans la paroi abdominale, provoquant généralement une bosse visible et palpable sur le côté de l’aine. Les principales causes des hernies inguinales comprennent un effort excessif lors de la levée d’objets lourds, une toux chronique, la constipation et l’obésité.

symptômes de la hernie inguinale

Les symptômes courants de la hernie inguinale comprennent :

  • Douleurs à l’aine ou sensation de tiraillement
  • Une bosse ou un gonflement à l’aine
  • Inconfort ou douleur lors de la flexion, de la levée d’objets lourds ou de la toux
  • Sensibilité ou brûlure autour de la bosse
  • Augmentation de la taille de la bosse avec l’effort

Aliments à éviter en cas de hernie inguinale

Certains aliments sont reconnus pour favoriser les ballonnements, les flatulences et la constipation, facteurs aggravants d’une hernie inguinale. Voici une liste d’aliments à éviter si vous souffrez d’une hernie inguinale :

  • Les boissons gazeuses : Elles augmentent la production de gaz dans l’estomac, provoquant des ballonnements et une pression accrue sur la hernie.
  • Aliments gras et frits : Ces aliments peuvent causer des indigestions et des brûlures d’estomac, aggravant ainsi les douleurs et les symptômes de la hernie inguinale.
  • Produits laitiers : Les personnes intolérantes au lactose peuvent éprouver des problèmes digestifs, notamment des ballonnements et des gaz, après la consommation de produits laitiers.
  • Légumes qui provoquent des gaz : Certains légumes comme le chou, le brocoli et les oignons sont connus pour provoquer des gaz et des ballonnements.
  • Aliments épicés : Ils peuvent être irritants pour l’estomac et provoquer une augmentation de l’acidité gastrique, aggravant potentiellement les symptômes de la hernie inguinale.
  Greffe de cheveux à Paris : découvrez les techniques FUT et FUE

Aliments à privilégier pour prévenir l’aggravation d’une hernie inguinale

Pour aider à réduire les symptômes et mieux gérer votre hernie inguinale, il est conseillé d’adopter une alimentation riche en fibres, fruits, légumes et légumineuses. Voici quelques exemples d’aliments à inclure dans votre régime alimentaire :

  • Fruits : Les pommes, les bananes, les poires et les oranges sont riches en fibres solubles qui aident à favoriser la digestion et à prévenir la constipation.
  • Légumes :Les carottes, le céleri, les épinards et les haricots verts sont des sources saines de fibres et contribuent à maintenir un bon transit intestinal.
  • Céréales complètes : Les grains entiers tels que le pain complet et les pâtes aux céréales complètes sont riches en fibres insolubles, aidant à promouvoir un transit intestinal régulier et à prévenir la constipation.
  • Légumineuses : Les lentilles, les pois chiches et les haricots sont d’excellentes sources de fibres ainsi que de protéines végétales. Ils contribuent également à maintenir une bonne digestion et à éviter les ballonnements et les gaz.
  • Noix et graines : Les amandes, les noix et les graines de lin sont riches en fibres insolubles et peuvent aider à prévenir la constipation et favoriser un bon transit intestinal.
Aliments à privilégier pour prévenir l'aggravation d'une hernie inguinale

Mouvements à éviter pour ne pas aggraver une hernie inguinale

En plus des considérations alimentaires, il faut éviter certains mouvements et activités qui peuvent exercer une pression supplémentaire sur votre hernie inguinale. Voici quelques mouvements à éviter :

  • Soulever des objets lourds : La levée d’objets lourds peut mettre une pression excessive sur les muscles abdominaux, aggravant ainsi la hernie inguinale et provoquant une possible détérioration du tissu environnant.
  • Exercices intenses impliquant les muscles de l’abdomen : Les exercices comme les abdominaux ou le soulevé de terre peuvent exacerber la douleur et la pression liées à la hernie inguinale.
  • Faire fonctionner ses muscles abdominaux en profondeur : Certains exercices, tels que les planches ou les légendaires « pilates », sont connus pour solliciter en profondeur les muscles abdominaux et devraient être évités si vous souffrez d’une hernie inguinale.
  • Pratiquer des sports violents : La lutte, le football, le rugby ou tout autre sport impliquant des contacts physiques violents peuvent exposer à un risque d’aggravation des hernies inguinales.
  Combien de temps dure les douleurs de la hernie discale L4 L5 après l'opération ?

Une bonne gestion de l’alimentation et la prudence dans la pratique d’activités physiques sont essentielles pour les personnes atteintes d’une hernie inguinale. Il faut consulter un médecin ou un spécialiste pour obtenir un diagnostic précis de votre condition et recevoir des conseils adaptés à votre situation personnelle.

Retour en haut